Autres Arts martiaux

Beau tour du monde des arts martiaux avec
quelques styles inconnus et de magnifiques photos.


Ouvrage encylopédique très complet et bien documenté
au niveau de l'histoire des divers styles d'arts de combat.




Maître Kenji Tokitsu (9e dan) dévoile dans ce livre sans concession l'essentiel
de l'histoire du Karaté, depuis ses origines dans l'île d'Okinawa (XVe siècle)
jusqu'à son implantation au cœur du Japon (dans les années 1920).






L'Essence du Karate-dô est un livre majeur car il n'est ni plus, ni moins que
l'ouvrage écrit par l'héritier spirituel du maître Gichin Funakoshi,
créateur du karaté japonais. Dans cet ouvrage, le maître Egami expose
ce qui se cache sous toute technique.








Un livre référence que devrait posséder tout karatéka.









Un ouvrage très bien documenté sur la formation et l'histoire
du style Shotokan.





Kenei Mabuni, 10e dan, est le fils aîné et l'héritier de Kenwa Mabuni,
fondateur du style Shitô-ryû.






















Un ouvrage de référence pour tous ceux qui veulent comprendre les mécanismes
 physiques de leur art. On y trouve de nombreuses illustrations très simples et des
planches anatomiques bien détaillées. Excellent !






Ouvrage très intéressant surtout dans sa partie théorique
qui sensibilise sur l'aspect comportemental du combat. 

 
 
 
 

 Avec ce livre, le lecteur pourra étendre et enrichir encore sa pratique de l'escrime
au sabre japonais. PIERRE DELORME, figure du Kendô français, toujours
aussi passionné et enthousiaste à transmettre sa discipline, met ici son talent de
conteur au service des principes techniques, physiques et mentaux de la pratique,
indispensables à connaître pour s'exprimer justement et se réaliser
dans la Voie du sabre.






Destiné à tous les pratiquants d'arts martiaux japonais (kendoka, aikidoka, karatéka, judoka...),
cet ouvrage présente un versant peu connu de l'escrime au katana, le batto do, c'est-à-dire
 la coupe au sabre japonais.











































Rémi Mollet a débuté les arts martiaux en 1973. Ses grades sont nombreux
dans diverses disciplines coréennes : taekwondo, daehan hapkido,
hanguk hapkido, sin-moo hapkido... Il est même diplômé en kick-boxing.
Sa reconnaissance est internationale: il est nommé par le Hall of Name en Floride, "
Instructeur de l'année " de taekwondo en 1998, puis de hapkido en 2004.
Il a été nommé Grand master de taekwonkido en 2009.
Il est également professeur de Lettres Classiques dans
un collège-lycée de Nogent-sur-Marne.







Du fait de son aspect défensif, le Hapkido est art martial fondé essentiellement
sur des techniques d'autodéfense. Comme tous les arts martiaux coréens, il comporte
un très grand nombre de techniques de jambes, mais à la différence du taekwondo
qui, à la base, avait une vocation militaire, le Hapkido a souvent été adopté
non pas par l'armée mais par la police ou les groupes de sécurité et
de protection rapprochée. En fait, à la différence de certaines méthodes où
l'on enseigne seulement à frapper et à mettre K.-O., le hapkidoïste
(pratiquant de hapkido) peut, s'il le veut, contrôler
un adversaire agressif sans le blesser.























Ce livre est une encyclopédie des techniques chinoises en matière
de contrôle, de saisies, de points vulnérables, de luxations, de clés.







Bruce Lee, le "Roi du Kung-fu", le héros de la boxe chinoise est encore aujourd'hui
sans conteste aucun la plus grande figure des arts martiaux.
Cette méthode présentée par Bruce Lee lui-même est : le fruit de sa réflexion
sur l'art du combat. Elle est l'application des principes développés dans son livre
Le Tao du Jeet Kune Do. Elle est l'efficacité au service de l'art







Une véritable bible martiale, regroupant un résumé des notes du petit dragon.
C’est un livre, que tous pratiquants d’arts martiaux devraient posséder ! !
Ce livre contient : réflexions, techniques, stratégies de combat








Il s'agit d'un ouvrage rédigé par Bruce Lee en 1964, qui fait le point sur ses connaissances
et ses conceptions de l'art martial chinois. Très richement illustré, ce traité présente
également l'intégralité du mémoire de philosophie qu'il écrivit à l'Université de
Washington et justement intitulé Le Tao du Gung Fu.




























Aucun commentaire:

Publier un commentaire