Stratégie martiale


Au XVIe siècle, Miyamoto Musashi, samouraï invaincu par une vie de combats,
maître ès armes et esprit de nombreux disciples, se retire dans une grotte quelques mois
 avant sa mort et rédige ce classique de la littérature universelle :
Traité des Cinq Roues.
Ce guerrier nous donne en un texte lumineux l'essence des arts martiaux et

le secret d'une stratégie victorieuse qui transcende la violence et
devient art de vivre et d'agir. Attitude qui explique aujourd'hui les raisons
des succès japonais dans tous les domaines.
Une leçon à méditer et à pratiquer: car l'esprit de l'art de l'épée peut s'appliquer à tous

les gestes de la vie quotidienne.





Personnage emblématique de l'histoire japonaise, le samouraï
incarne avant tout les valeurs aristocratiques de la période
féodale. Mais cette figure centrale nous introduit aussi à tous
les aspects d'une civilisation de l'honneur, de l'effort de
volonté au-delà de la morale : une civilisation du renoncement
et de la solitude, où le sacrifice rituel de sa propre vie apparaît
comme un aboutissement inéluctable. Chevalier ou simple
paysan, soumis à des règles d'éducation très strictes, à un
apprentissage codifié de la vie en commun et de la vie
amoureuse, le jeune samouraï acquiert son statut définitif à
l'âge de treize ans, lors d'une cérémonie d'initiation où il se
voit conférer un nom et un sabre. A travers les villes, les
châteaux forts et les campagnes d'un Japon pétri de traditions
et de croyances, en guerre avec l'Occident comme avec lui-
même, c'est le parcours aventureux de ce soldat épris d'idéal
que l'on suit ici, et le combat sans cesse recommencé de la
caste des guerriers contre les forces oui la condamnent.







Les 36 Stratagèmes est un livre mystérieux. La légende veut que le mince opuscule
émanant du milieu des sociétés secrètes antimandchoues de la fin des Ming, sur
lequel s'appuient toutes les éditions, exégèses et traductions modernes, ait été,
après une longue éclipse, redécouvert en 1941 chez un libraire de Chine du Nord.
Par la suite, l'ouvrage devait connaître de multiples tirages et devenir l'un des traités
militaires les plus lus de la planète, avec L'Art de la guerre, de Sun Tzu.
Ce manuel peut être aussi utile dans toutes les situations de conflit auxquelles chacun
de nous doit faire face.



L’Art de la guerre de Sunzi (Ve siècle avant J.-C.) est le premier traité
de stratégie connu au monde.
Stratège militaire du début de l’époque des Royaumes combattants (475-221 av. J.-C.),
l’auteur favorise la stratégie indirecte. Classique du genre, sa compréhension
dépasse le domaine militaire et peut être étendue à la plupart
des domaines de l’activité humaine.






























































Nous vivons quotidiennement avec nos pensées pour les moindres gestes
ou pour les actions d’envergure. Notre cerveau nous commande à
chaque instant pour le meilleur ou pour le pire, comme faire
quelque chose qui nous nuira à terme : abuser de l’alcool, fumer un ou
deux paquets de cigarettes par jour, nous laisser aller…
quand nous en éprouvons l’envie, puisque  c’est notre chère liberté.
La question se pose alors : pouvons-nous nous arrêter quand nous voulons 
ou sommes-nous soumis au dictat du cerveau ?
La Force Mentale explore ce mécanisme pour renforcer notre volonté
grâce à des exercices simples, à la portée de tout un chacun,
car cette force s’éduque, se forge pour notre bien-être :
l’objectif consiste à passer de l’état dominé à l’état dominant,
en écoutant la pensée raisonnée au détriment de la pensée du cœur.































Aucun commentaire:

Publier un commentaire